Pas encore de décision finale sur les leçons de conduite

Au vu de l’évolution épidémiologique, hier le Conseil fédéral a décidé d’assouplir les mesures de protection de la population contre le coronavirus à partir du 27 avril. Dans une troisième phase, prévue à partir du 8 juin, ce sont les centres de formation qui devraient rouvrir leurs portes. Selon les explications fournies par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), les auto-écoles et la formation pratique à la conduite relèveraient de ce domaine : Leur activité serait donc interdite jusqu’au 8 juin 2020. Toutefois, cette décision n’est pas encore définitive.

Hier le Conseil fédéral a décidé d’assouplir les mesures de protection de la population contre le coronavirus à partir du 27 avril. Afin de garantir une planification optimale, il a également annoncé les étapes ultérieures prévues jusqu’au début juin.

Pour définir les mesures successives d’assouplissement, le Conseil fédéral a pris en compte différents facteurs :

▪ Dans un premier temps, soit à partir du 27 avril, le Conseil fédéral a décidé d’assouplir les restrictions pour les activités qui n’impliquent que peu de contacts directs, qui n’occasionnent pas de flux importants de personnes et pour lesquelles il est facile de mettre en place des plans de protection.

▪ À partir du 11 mai, le Conseil fédéral prévoit de rouvrir les écoles obligatoires, les autres magasins et les marchés. Le Conseil fédéral entend prendre une décision à ce sujet le 29 avril.

▪ Dans une troisième phase, prévue à partir du 8 juin, ce sont les centres de formation qui devraient rouvrir leurs portes. Le Conseil fédéral doit se prononcer sur les détails de cette étape le 27 mai prochain.

Selon les explications fournies par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), les auto-écoles et la formation pratique à la conduite relèveraient de ce domaine : Leur activité serait donc interdite jusqu’au 8 juin 2020. Toutefois, cette décision n’est pas encore définitive.

Pour la reprise de la formation à la conduite l’Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC a déjà soumis la semaine dernière (avec la date du 9 avril 2020) une proposition élaborée du comité ASMC aux différents offices fédéraux concernées. Cela inclut également le concept général exigé par le Conseil fédéral sur la manière dont les moniteurs d’auto-école doivent se protéger et protéger leurs clients.

C’est à partir de ce concept de l’Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC, l’Office fédéral des routes (OFROU) et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) vont décider si les auto-écoles et les moniteurs/-trices peuvent commencer leurs activités encore plus tôt!

▪ L’Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC informera ses membres immédiatement lorsqu’une décision finale aura été prise.

▪ Pour ses membres, l’Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC préparera une liste de contrôle pour la reprise de la formation à la conduite jusqu’à la reprise des activités.

▪ En outre, le comité ASMC discutera la semaine prochaine de l’opportunité et de la possibilité pour l’association d’organiser une offre de masques de protection pour ses membres.

Ad