Le parrainage progresse avec un nouveau profil professionnel

Le parrainage de la révision profil professionnel moniteur/monitrice de conduite a donné un cours important pour le projet : Les représentants de l’Association Suisse des Moniteurs de Conduite (ASMC) et de la Fédération Romande des Écoles de Conduite (FRE) (associations et sections régionales) se sont mis d’accord, entre autres, sur l’aperçu des compétences. Il a également été décidé qu’un test d’aptitude devrait être réintroduit à l’avenir.

La révision d’un nouveau profil professionnel progresse rapidement : après que les moniteurs/-trices aient établi un nouveau profil de poste dans le cadre d’ateliers au premier semestre 2019 et enregistré conjointement les activités spécifiques par catégorie, un »groupe de résonance » s’est réuni à la fin août. Des intervenants extérieurs ont été associés à ce processus afin de vérifier si les profils d’activités ainsi créés répondent aux besoins des partenaires. Les réactions des autorités et d’autres participants/partenaires du marché ont montré que le parrainage est sur la bonne voie.

Les représentants des organisations de parrainage de l’Association Suisse des Moniteurs de Conduite (ASMC) et de la Fédération Romande des Écoles de Conduite (FRE) ont donc déjà pu prendre d’importantes décisions :

Ils se sont notamment mis d’accord sur une vue d’ensemble des compétences qui devraient distinguer un moniteur/une monitrice à l’avenir. Après cette décision de base sur la vue d’ensemble des compétences, les groupes de travail responsables peuvent maintenant régler les détails.

En outre, les promoteurs ont donné leur accord de principe à la réintroduction d’un test d’aptitude pour les débutants dans la carrière. C’est là aussi que commence le travail détaillé qui permettra de déterminer la forme exacte d’une telle épreuve d’aptitude.

Il reste cependant à savoir si le système d’examen doit (de nouveau) être construit de manière classique à l’avenir ou s’il doit rester modulaire. Alors que dans le modèle classique, toutes les compétences sont examinées de manière concluante et la formation (c’est-à-dire la manière d’acquérir ces compétences) n’est pas réglementée ou laissée au libre marché, dans le modèle modulaire, seules des parties des compétences sont examinées : Cependant, seuls les fournisseurs de modules reconnus sont autorisés à les former.

Des informations détaillées et détaillées sur la révision de la description de poste suivront dans le dossier prioritaire « Nouvelle description de poste » lors du prochain L-Drive à la mi-décembre 2019.

Mehr News

Formation professionnelle: passage à l’acte

Les organisations partenariales pour le soutien de la révision du profil professionnel (ASMC et FRE) sont passées à l’acte: ensemble et en consensus, elles ont pris des décisions de principe pour redéfinir la profession de moniteur de conduite à l’avenir.

Alcool au volant : Boire ou conduire, il faut choisir

Au volant, l’alcool n’est pas un bon compagnon de route. Déjà à petite dose, le risque d’accident mortel est doublé. C’est pourquoi, dans une campagne de prévention dans toute la Suisse, le BPA rappelle aux conductrices et aux conducteurs les dangers liés à l’alcool. Le BPA met du matériel de campagne à la disposition des membres de l’ASMC pour qu’ils puissent le remettre aux élèves conducteurs.

Concevoir une toute nouvelle formation à la conduite

Le BPA a lancé le débat sur la formation à la conduite de l’avenir. Il est clair qu’il s’agit de concevoir une toute nouvelle formation à la conduite. L’Association Suisse des Moniteurs de Conduite (ASMC) soutient l’exigence du BPA.