Formation à la conduite autorisée à partir du 11 mai

Lors de sa séance du 29 avril, le Conseil fédéral a décidé un nouvel assouplissement des mesures de protection contre le coronavirus. Important pour les moniteurs/-trices de conduite et les auto-écoles : La formation à la conduite est à nouveau autorisée avec des restrictions et des mesures de protection à partir du 11 mai 2020. 

Lors de sa séance du 29 avril, le Conseil fédéral a décidé un nouvel assouplissement des mesures de protection contre le coronavirus. 

  • En conséquence, les cours de conduite pratiques seront à nouveau autorisés à partir du 11 mai 2020.
  • Tous les cours (y compris les cours de sensibilisation/premiers secours, cours de sauvetage !) sont également à nouveau autorisés. Toutefois, pour tous les cours, le nombre de personnes présentes (y compris l’instructeur/modérateur) doit être limité à 5 personnes.
  • Pour le cours de sensibilisation, c’est le concept de protection de la branche ASMC qui s’applique. Pour les cours premiers secours/cours de sauvetage, les prestataires doivent avoir un concept de protection spécial qui complète le concept de protection de l’ASMC.
  • Pour les cours de perfectionnement, le nombre de participants est également limité à 5 (y compris le modérateur). L’Office fédéral des routes (OFROU) devrait donc suspendre le nombre minimum de participants jusqu’au 8 juin 2020.

Le respect des règles de distance et d’hygiène sera décisif pour l’évolution de l’épidémie. Ces règles restent donc importantes. Celles-ci s’accompagneront par ailleurs de plans de protection. Tous les établissements doivent présenter un tel plan, qui s’appuiera sur celui de leur branche ou sur les prescriptions de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et du Secrétariat d’État à l’économie (SECO).

L’Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC réagit positivement à la décision

L’Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC réagit positivement à la décision prise par le Conseil fédéral. Bien que des voix se soient élevées ces derniers jours au sein de la communauté des moniteurs d’auto-école qui auraient préféré reporter encore plus le redémarrage, l’ASMC considère la date du 11 mai 2020 comme un « compromis suisse ». De nombreuses auto-écoles (moniteurs de conduite) se sont également trouvées de plus en plus confrontées à des problèmes existentiels face à l’interdiction d’emploi.

Surtout, cette démarche est également socialement correcte, car la formation professionnelle à la conduite contribue en effet largement à la prévention des accidents et donc à la santé publique.

Ordre d’un concept de protection individuelle

Le concept/plan de protection a pour but de réduire autant que possible le risque de transmission. Il doit donc détailler comment les règles d’hygiène de l’OFSP seront respectées dans l’entreprise. L’élaboration du concept/plan de protection est de la responsabilité de chaque entreprise. Les concepts/plans de protection ne sont pas soumis à l’approbation des instances cantonales ou fédérales. Les cantons sont responsables de la surveillance.

L’Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC a élaboré un concept/plan de protection détaillé. L’Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC a élaboré un concept/plan de protection détaillé. Cela répond aux exigences/conditions fixées par l’OFSP/SECO.

Afin d’éviter que chaque auto-école ou moniteur de conduite ne doive créer son propre concept/plan de protection, il est possible de le demander à l’Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC. La commande peut être effectuée immédiatement sous le lien suivant : https://forms.gle/xvFcWk3hMHAijHEC6

Ad