11’319 visiteurs – L’ASMC lors de la journée record de transport-CH

Le samedi restera comme un jour record dans l’histoire de transport-CH : 11’319 visiteurs se sont rendus hier en masse au Salon suisse du véhicule utilitaire. Et en plein milieu l’Association Suisse des Moniteurs de Conduite avec son stand.

Jusqu’à présent, transport-CH a dépassé toutes les attentes : Pendant les trois premiers jours du salon, 27’158 personnes au total ont assisté au salon leader de la branche suisse des véhicules utilitaires. « L’optimisation continue du concept du salon, l’intensification des activités de communication et, en particulier, l’énorme engagement des exposants eux-mêmes portent leurs fruits », déclare Jean-Daniel Goetschi, CEO d’Expotrans SA et directeur du salon transport-CH. transport-CH a ainsi de nouveau pris de nouvelles dimensions, et l’exposition de Berne n’a pas à se soustraire à la comparaison internationale. « Les nombreuses avant-premières et les temps forts des exposants ont contribué à ce que le Salon des véhicules utilitaires ait un impact au-delà des frontières nationales », explique Jean-Daniel Goetschi.

L’un de ces points forts et attractions est le stand d’exposition de lÂSMC. En particulier, le simulateur de conduite sur le stand des moniteurs/trices et de son association a attiré les visiteurs en masse. « Nous avons remarqué que la jeune génération se sent particulièrement attirée par les simulateurs de conduite », explique Christian Stäger de la SFV. Pour les nombreux visiteurs de la foire, la SFV fournit également des informations sur la nouvelle description de poste.

« Le salon est un bon endroit pour attirer l’attention sur les tâches et l’importance de la formation à la conduite professionnelle », déclare Michael Gehrken, président de lÂSMC. Dans l’ensemble, on constate que le public est très ouvert aux activités des moniteurs d’auto-école.

Mehr News

Formation professionnelle: passage à l’acte

Les organisations partenariales pour le soutien de la révision du profil professionnel (ASMC et FRE) sont passées à l’acte: ensemble et en consensus, elles ont pris des décisions de principe pour redéfinir la profession de moniteur de conduite à l’avenir.

Alcool au volant : Boire ou conduire, il faut choisir

Au volant, l’alcool n’est pas un bon compagnon de route. Déjà à petite dose, le risque d’accident mortel est doublé. C’est pourquoi, dans une campagne de prévention dans toute la Suisse, le BPA rappelle aux conductrices et aux conducteurs les dangers liés à l’alcool. Le BPA met du matériel de campagne à la disposition des membres de l’ASMC pour qu’ils puissent le remettre aux élèves conducteurs.

Concevoir une toute nouvelle formation à la conduite

Le BPA a lancé le débat sur la formation à la conduite de l’avenir. Il est clair qu’il s’agit de concevoir une toute nouvelle formation à la conduite. L’Association Suisse des Moniteurs de Conduite (ASMC) soutient l’exigence du BPA.